Banderole

Lien: Carte / Boutique / Youtube

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

leperededieu

  • Invité
Re : Re : Et la mozza on en est ou ???
« Réponse #39 le: 07 février 2015 à 10:08:51 »
Sans avoir à passer par une coopérative, si nous arrivions à mettre en place un cahier des charges précis concernant la mozzarella, je suis absolument certain que nous arriverions à trouver un fournisseur commun qui nous proposerait des tarifs vraiment préférentiels. 

Le fromage est le coût matière le plus important pour nos pizzas, alors pourquoi attendre?
Nous attendons, parce que, nous, Français, ne nous réveillons que lorsque nous commençons à rencontrer de réelles difficultés... Nous chercherons alors à faire des économies sur tous les postes, alors qu'une bonne gestion demanderait d'anticiper les choses dès aujourd'hui, d'ouvrir les yeux, plutôt que de croire qu'elles s'arrangent toujours d'elles mêmes.

Ce serait une grosse erreur, d'autant que nous sommes une force que nous sous-estimons.  :)

moi qui début je trouve l'idée trés trés intéressante et a mettre en place, pourquoi c'est pas encore fait ? je suis en plein fiche technique et il est vrai que si je veux de la bonne mozza et bien le prix est beau aussi, enfin c'est un avis de novice que je donne!

Hors ligne albertc

  • *
  • 141 messages
    Re : Et la mozza on en est ou ???
    « Réponse #38 le: 26 novembre 2013 à 15:26:41 »
    En ce qui me concerne je peux peut etre vous aider à trouver d ela

    Hors ligne COTE PIZZA

    • Adhérent F.P.F
    • *
    • 4 188 messages
    • Farine: française
    • Installation: camion
    • Four: électrique
    • Prénom: thierry
    Re : Re : Re : Et la mozza on en est ou ???
    « Réponse #37 le: 26 novembre 2013 à 13:06:15 »
    C'est ce qu'à fait la FNAPCM pour les bouteilles de Gaz chez Primagaz

    Bonne idée mais très difficile a mettre en place les matière première produits frais emballages sont des produits a faible marge on ne peut gagner uniquement sur le transport     
    THIERRY CRANSAC 
    PIZZA STORE DISTRIBUTION FRANCE
    DISTRIBUTEUR FRANCE / PAVESI FORNI MODENA / RINALDI SUPERFORNI  /MECNOSUD / PASTALINE / LILLY CODROIPO
    AGENT COMMERCIALE PIVETTI FRANCE
    350 CH DU PERUSSIER 84170 MONTEUX / TEL 06 23 77 93 95  www.cotepizza.fr /  cotepizza@wanadoo.fr

    Hors ligne pizzaparty

    • Adhérent F.P.F
    • *
    • 2 503 messages
    • Farine: française
    • Installation: camion
    • Four: gaz
    • Prénom: Laurent
    Re : Re : Et la mozza on en est ou ???
    « Réponse #36 le: 26 novembre 2013 à 12:56:44 »
    je pense effectivement négocier et regrouper chez un seul et unique fournisseur pour l'ensemble des adhérents FPF, mais en livraison et commande indépendante.


    C'est ce qu'à fait la FNAPCM pour les bouteilles de Gaz chez Primagaz
    Attention j'interviens, donne des avis et conseils mais ça veut pas dire que j'ai raison

    Hors ligne manouchko

    • Adhérent F.P.F
    • *
    • 398 messages
    • Farine: italienne
    • Installation: local
    • Four: électrique
    • Prénom: franck
    Re : Et la mozza on en est ou ???
    « Réponse #35 le: 26 novembre 2013 à 11:39:40 »
    Un fournisseur me propose de la mozza 100% de la marque Président (Lactalis je crois), vous connaissez ? Déjà testé ?

    Hors ligne Zozo

    • *
    • 958 messages
      • Farine: française
      • Installation: local
      • Four: électrique
      Re : Et la mozza on en est ou ???
      « Réponse #34 le: 16 novembre 2013 à 01:56:34 »
      en effet Thierry, je me suis mal exprimé. Dans l'idée, quand je dit mutualiser, je pense effectivement négocier et regrouper chez un seul et unique fournisseur pour l'ensemble des adhérents FPF, mais en livraison et commande indépendante.

      Le soucis peut se poser sur la farine car nous n'utilisons pas tous la même farine par exemple.

      En tout cas pour ma part, je n'ai rien contre travailler sur ce type de projet si ça nous permet d'avancer dans le bon sens et si ça peut aider. reste à mettre en place un cahier des charges etc etc.

      @ Alain : Oui en effet, plus il y aura d'adhérents, plus nous aurons de poids pour négocier.

      On commence quand ? :-)

      Thierry Graffagnino

      • Invité
      Re : Et la mozza on en est ou ???
      « Réponse #33 le: 15 novembre 2013 à 22:37:45 »
      Sans avoir à passer par une coopérative, si nous arrivions à mettre en place un cahier des charges précis concernant la mozzarella, je suis absolument certain que nous arriverions à trouver un fournisseur commun qui nous proposerait des tarifs vraiment préférentiels. 

      Le fromage est le coût matière le plus important pour nos pizzas, alors pourquoi attendre?
      Nous attendons, parce que, nous, Français, ne nous réveillons que lorsque nous commençons à rencontrer de réelles difficultés... Nous chercherons alors à faire des économies sur tous les postes, alors qu'une bonne gestion demanderait d'anticiper les choses dès aujourd'hui, d'ouvrir les yeux, plutôt que de croire qu'elles s'arrangent toujours d'elles mêmes.

      Ce serait une grosse erreur, d'autant que nous sommes une force que nous sous-estimons.  :)
      « Modifié: 15 novembre 2013 à 22:40:33 par Thierry Graffagnino »

      Hors ligne COTE PIZZA

      • Adhérent F.P.F
      • *
      • 4 188 messages
      • Farine: française
      • Installation: camion
      • Four: électrique
      • Prénom: thierry
      Re : Et la mozza on en est ou ???
      « Réponse #32 le: 15 novembre 2013 à 21:44:01 »
      + 1111  Alain   ;D ;D ;D ;D
      THIERRY CRANSAC 
      PIZZA STORE DISTRIBUTION FRANCE
      DISTRIBUTEUR FRANCE / PAVESI FORNI MODENA / RINALDI SUPERFORNI  /MECNOSUD / PASTALINE / LILLY CODROIPO
      AGENT COMMERCIALE PIVETTI FRANCE
      350 CH DU PERUSSIER 84170 MONTEUX / TEL 06 23 77 93 95  www.cotepizza.fr /  cotepizza@wanadoo.fr

      Hors ligne alain leloup

      • Administrateur F.P.F
      • information
      • ****
      • 13 847 messages
      • instructeur formation pole pizza grand est Nancy
      • Farine: française
      • Installation: local
      • Four: mixte rotatif
      • Prénom: alain
      Re : Et la mozza on en est ou ???
      « Réponse #31 le: 15 novembre 2013 à 21:35:21 »
      faut t il encore faire partie de la fédé   ::) ::) ::)
      Instructeur Grand Est Pôle-Pizza Nancy, Jarville la Malgrange
      Formation aux métiers de la pizza.

      Hors ligne albertc

      • *
      • 141 messages
        Re : Et la mozza on en est ou ???
        « Réponse #30 le: 15 novembre 2013 à 17:18:48 »
        Salut,

        Je suis d'accord avec enzo cela revient a ce qu'on disant sur l'histoire d'une pseudo coopérative ou l'on regroupe les commandes apres negocier le meileur fournisseur avec des prix fixés et toute la fédé en profite.

        Hors ligne Aton971

        • *
        • 59 messages
          Re : Et la mozza on en est ou ???
          « Réponse #29 le: 15 novembre 2013 à 16:42:50 »
          Merci  ;)

          Hors ligne pizza panama

          • *
          • 738 messages
            Re : Re : Re : Re : Et la mozza on en est ou ???
            « Réponse #28 le: 15 novembre 2013 à 12:18:11 »
            Importé de la métropole coût chère malheureusement. J'ai deux convoyeurs 60 pizzas/heure et j'ai prévu trois personnes a la confection en vitesse de croisière atteinte ( si atteinte un jour ;) )
            Ah oui , je comprends mieux pour la mozza  ??? j'aivais pas lu sur tes post que tu étais en DOM , pour le débit du four , c'est ok avec les 3 personnes , maintenant à toi d'arriver à cette quantité de croisière que nous te souhaitons;)

            Hors ligne Aton971

            • *
            • 59 messages
              Re : Re : Re : Et la mozza on en est ou ???
              « Réponse #27 le: 15 novembre 2013 à 03:14:30 »
              un peu cher !!! non ? concernant le materiel pour faire 100 pizz heure , car sur les notices le calcul est le suivant : FOUR 6 pizza , cuisson 3 mn donc 6pizzX3mnX20(pour arriver à l'heure) = 360 pizza , C'est mon materiel , et je sors même pas 30/h ...12 fois moins  >:( Je suis lent  ;D
              Importé de la métropole coût chère malheureusement. J'ai deux convoyeurs 60 pizzas/heure et j'ai prévu trois personnes a la confection en vitesse de croisière atteinte ( si atteinte un jour ;) )

              Hors ligne Zozo

              • *
              • 958 messages
                • Farine: française
                • Installation: local
                • Four: électrique
                Re : Et la mozza on en est ou ???
                « Réponse #26 le: 15 novembre 2013 à 01:00:21 »
                @Thierry : Je suis entièrement d'accord avec toi. Je me pose toujours la même question, et je crois que nous l'avons déjà évoqué, mais pourquoi nous ne mettons pas en place un système de mutualisation ? alors je sais que nous avons tous des façons de faire différentes, utilisons de farines différentes etc. Mais, nous avons tous besoin de mozza par exemple, et de farine. Comme tu dit, tous ensemble nous obtenons un volume non négligeable pour ces fournisseurs, alors pourquoi ne pas faire une tour de force  sur les deux plus gros fournisseurs de farine (Pivetti et Stagioni) et pareil sur la mozza ? Pour la mise en place, c'est à réfléchir, mais comme tu dit, un jour nous nous réveillerons, faisons le rapidement ;-)

                Thierry Graffagnino

                • Invité
                Re : Et la mozza on en est ou ???
                « Réponse #25 le: 14 novembre 2013 à 22:53:08 »
                Je suis convaincu qu'un jour prochain, nous travaillerons avec la meilleure mozzarella, au prix le plus doux... Mais je crois que nous ne sommes pas encore prêts, pourtant, cela viendra forcément.

                La Fédé monte en puissance, nous sommes de plus en plus nombreux à la rejoindre, la fréquentation de ce forum est énorme, je suis convaincu qu'à un moment, nous nous dirons: "mais pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt?"

                Nous avons d'excellents contacts avec des fromageries italiennes de renom, nos volumes réunis les font rêver, d'autant qu'en Italie, les pizzerias ont beaucoup de mal... Entrer sur le marché français serait, bien sûr, une bouffée d'air pour ces entreprises.
                Malheureusement, nous allons continuer à subir les hausses, sans jamais rechigner, sans jamais nous plaindre, comme les bons gentils Français que nous sommes, jusqu'au moment où le fromage aura atteint des sommets insupportables... Ce n'est qu'à ce moment que nous nous réveillerons, je pense. J'espère seulement que les Bretons nous auront laissé quelques bonnets rouges.  :-\